Sociologie historique du politique

Couverture: 

  • Nouveauté

Auteur(s): 

Comment penser l'âge du nationalisme ? Comment la conscience d'appartenir à l'Étatnation a-t-elle émergé ? Comment les Français sont-ils devenus des électeurs ? Quel est le sens de l'acte de voter ? … sont parmi les questions traitées de cette indispensable synthèse.

Quels sont les facteurs et les processus qui ont déterminé le succès de l'État moderne comme forme de domination politique ? Comment rendre compte des différentes trajectoires observables dans l'histoire de l'État ? Qu'est ce qu'une nation ? Comment penser l'âge du nationalisme ? Comment la conscience d'appartenir à cette « communauté imaginaire » que constitue l'État-nation a-t-elle émergé ? Comment les Français sont-ils devenus des électeurs ? Quel est le sens de l'acte de voter ? Quelle attention doit-on accorder au rituel électoral contemporain ? Quels sont les différents visages de la politique au village ? Quelle est la pertinence contemporaine des clivages électoraux nés dans le passé ? À l'ensemble de ces questions, la sociologie historique du politique apporte des réponses fondées sur une conviction intellectuelle forte : seule la prise en compte du passé des relations sociales et politiques permet de comprendre l'histoire présente. En redécouvrant l'histoire, la sociologie historique du politique (qui s'est structurée à partir des travaux de Max Weber, Norbert Elias, Charles Tilly…) entend construire une histoire sociale du politique pour dégager les dynamiques qui donnent sens et cohérence à la vie politique ; elle entend aussi édifier une histoire politique du social apte à identifier l'empreinte profonde du politique sur le social.

Date de parution: 

16 Août, 2017

Prix: 

14.95$

Éditeur: